Actions

Master L.I.E.N.S.

De erg

Révision datée du 1 juillet 2022 à 12:51 par Sammy (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Enseignant-e-s: Eric Angenot, Marcel Berlanger, Magali Michaux, Eleanor Ivory Weber, Guy Woueté

L.I.E.N.S.= Lieux, Interdisciplinarités, Écologie, Nécessité, Systèmes


Le Master L.I.E.N.S. accueille l'intranquillité des pratiques artistiques et des individus qui s'engagent par le biais des arts dans la société. C’est un espace de coconstruction des savoirs et des expériences où chacun.e est considéré.e comme un.e acteur.trice de la pédagogie et du collectif, travaillant sur les liens multiples qui vont permettre le développement de sa pratique personnelle. Le Master L.I.E.N.S. couvre un champ étendu de pratiques artistiques, comprenant aussi des pratiques qui ne visent pas à s'insérer dans les structures habituelles du milieu de l’art, mais à acter dans d’autres champs (écologiques, sociaux, associatifs, etc.). C’est un espace d’expérimentation inclusif et bienveillant qui permet à chacun.e de trouver des chemins singuliers et émancipateurs par la collaboration plutôt que par la compétition.

LIEUX: Il n'y a pas de pratique sans lieu d'inscription de cette pratique. Être conscient.e.s de la manière dont les lieux et les contextes impactent nos pratiques nous permet de choisir les lieux où nous voulons les inscrire et la manière dont nous voulons acter en tant qu’artistes. Le Master L.I.E.N.S. postule que chaque artiste a la possibilité de choisir ou d’inventer les lieux et contextes de sa pratique.

INTERDISCIPLINARITÉS: Comment des disciplines hétérogènes peuvent-elles dialoguer, collaborer, interagir? Nous nous intéressons aux différentes formes que peuvent prendre le croisement de disciplines dans et hors de l’art. Convaincus que ces croisements peuvent permettre l’émergence de formes nouvelles, adaptées aux enjeux du monde actuel et permettre d’élargir les possibilités d’acter en tant qu’artistes.

ÉCOLOGIE: Pour nous, l’écologie n’est pas une thématique, elle est une nécessité. La nécessité de construire nos pratiques en tenant compte des liens qui les relient au monde, de penser les choses en interaction. Travailler l'écologie de nos pratiques, c’est les concevoir reliées à leurs incidences environnementales, sociales, économiques, politiques,... C’est admettre que toute œuvre est constitutive d’un vaste réseau de liens, et que chacun de nos actes transforme le monde, donc engage nos responsabilités vis -à -vis de l'ensemble du vivant.

NÉCESSITÉ: la nécessité renvoie à la subjectivité intrinsèque des pratiques artistiques, à ce qui, profondément, nous pousse à nous mettre en mouvement en tant qu'artistes, et à acter en dehors des normes établies. Dans le Master L.I.E.N.S., nous sommes attentif.ve.s à la question de la rencontre entre nécessités individuelles et nécessités collectives, et de la manière dont les unes peuvent s'articuler aux autres. Nous concevons la possibilité d'une émancipation individuelle comme intrinsèquement liée à l'émancipation collective.

SYSTÈMES: Nous traversons actuellement une profonde crise des systèmes: démocratiques, productivistes, néo-coloniaux, patriarcaux,... Le Master L.I.E.N.S. postule que les pratiques artistiques offrent une possibilité de déconstruction active des systèmes de dominations existants et une force propositionnelle qui permet d'imaginer et d'expérimenter d'autres systèmes. Nous menons une réflexion collective sur la possibilité de construire des systèmes plus collaboratifs, ouverts et inclusifs.

L’équipe : La pédagogie du Master L.I.E.N.S. est collective, les enseignant.e.s travaillent en équipe et sont en dialogue permanent. Nos positions dans le milieu de l’art, nos pratiques et nos sensibilités sont diversifiées. Nous cultivons ces différences car elles permettent un dialogue élargi autour des pratiques des étudiant.e.s et des enjeux de l’art. Cette pluralité de points de vue est essentielle pour nous. Elle relativise les points de vue de chacun.e et permet d’échapper à des conceptions exclusives et excluantes de l’art. Elle incite l’étudiant.e à trouver et assumer sa propre voie personnelle. Pour un suivi plus inclusif, chaque étudiant.e sera suivi.e plus précisément par l’un.e des membres de l’équipe, à qui iel pourra se référer en priorité pour les questions d’organisation et autres. L'équipe pédagogique du Master L.I.E.N.S.: Eric Angenot, Marcel Berlanger, Eleanor Ivory Weber, Magali Michaux, Guy Woueté.

Méthodologie

La rencontre: En début d’année, une série d’activités permettent à chacun.e de faire connaissance avec le groupe. Cette étape est fondamentale, même pour les étudiant.e.s déjà présent.e.s à l’erg en bachelor. Ces activités permettent de prendre connaissance de la pratique de chacun.e et de définir de manière informelle les objectifs de l’année. C’est un moment où tout.e.s les étudiant.e.s du Master sont réuni.e.s.

Le suivi des pratiques: suivant les périodes et le nombre d'étudiant.e.s, le suivi des pratiques s'organise individuellement ou par petits groupes. Nous privilégions l'échange collectif autour des pratiques et postulons que le regard sur les pratiques des autres est une manière de mieux comprendre et faire évoluer sa propre pratique. Nous insistons pour que les étudiant.e.s démarrent très vite une pratique concrète, ce qui permet d'échanger sur ce qui est là plutôt que sur des intentions.

Les discussions: L'année est ponctuée par des discussions informelles sur les enjeux de l'art, sur les pratiques, les références ou l'actualité. Ces discussion permettent à chacun.e de se rencontrer et de se connaître, d'échanger autour de questions personnelles et sociétales.

Les moments d'exposition: L'exposition est un axe important du Master L.I.E.N.S. Nous considérons l'exposition comme un médium à part entière et incitons chacun.e à expérimenter différentes possibilités d'expositions au cours du Master. A cette fin, nous organisons des expositions collectives, à l'intérieur ou à l'extérieur de l'école, et nous incitons les étudiant.e.s à organiser leurs propres expositions par petits groupes dans des contextes extra-scolaires de leurs choix.

La médiation: La pédagogie du Master L.I.E.N.S. s’accompagne d’une réflexion sur la médiation des pratiques des étudiant.e.s. Quelle visibilité donner à sa pratique? Comment? Quel positionnement prendre en tant qu’artiste? Comment choisir les contextes les plus appropriés à la diffusion de son travail? Nous menons une réflexion pour permettre à chacun.e d’identifier mieux les enjeux de sa propre pratique et son propre positionnement d’artiste, en prenant soin de déconstruire les schémas existants. Cela doit permettre à chacun.e d'affirmer sa propre liberté, et d’expérimenter des voies parfois non institutionnalisées.

L'évaluation est continue. Elle prend autant en compte le développement de la pratique personnelle de l'étudiant.e que sa participation active au sein des différents projets du Master.


Cours liés : Séminaire PAOC, Faire Porte Féconde / pratiques artistiques - critique sociale (M2), Histoire et théorie des arts, Reading, Listening, Speaking Seminar.