Actions

Le Reader : Différence entre versions

De erg

 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
|Image=image-Le-Reader-2020_2-603x377.png
 
|Image=image-Le-Reader-2020_2-603x377.png
 
|Description=Production Misssouri pictures / 84 min./ Avec erg - Master Sculpture / Esam Caen, Cherbourg - MFA Cherbourg / Beaux-arts de Paris - Atelier Sirjacq - musique Nicolas Jorio, Alban Mercier, Léa Tumbarello - montage Béatrice Delcorde
 
|Description=Production Misssouri pictures / 84 min./ Avec erg - Master Sculpture / Esam Caen, Cherbourg - MFA Cherbourg / Beaux-arts de Paris - Atelier Sirjacq - musique Nicolas Jorio, Alban Mercier, Léa Tumbarello - montage Béatrice Delcorde
 +
 
"Ce film est une sorte de document poétique, s’attachant à comprendre les notions de trajectoire, d’échos et de récits. Parcouru de héros sans nom, mélangeant spectacle et réalité, poésies et digressions, l’histoire nous raconte juste que des histoires, nous pouvons en fabriquer. Pour résumer : nous avons voulu faire un Netflix, mais on a raté.
 
"Ce film est une sorte de document poétique, s’attachant à comprendre les notions de trajectoire, d’échos et de récits. Parcouru de héros sans nom, mélangeant spectacle et réalité, poésies et digressions, l’histoire nous raconte juste que des histoires, nous pouvons en fabriquer. Pour résumer : nous avons voulu faire un Netflix, mais on a raté.
Ça commence par une communauté créée dans un village des Ardennes Belges, ça continue avec un chevalier trouble, puis on poursuit avec un opéra. Un montage en « sombrero », une histoire en roue libre, de
+
Ça commence par une communauté créée dans un village des Ardennes Belges, ça continue avec un chevalier trouble, puis on poursuit avec un opéra. Un montage en « sombrero », une histoire en roue libre, des lignes de fictions en échos permanents.
 +
 
 
MISSSOURI est une structure menée par [[David Evrard]], Béatrice Delcorde (artiste et vidéaste) et Nicolas Valckenaere (artiste et ancien étudiant de Master Sculpture Erg) qui entend expérimenter diverses interventions et recherches en croisant les compétences des institutions, écoles et centres d’art. L’accent est mis sur l’économie subjective et la géographie sociale. Un modèle pédagogique basé sur l’improvisation, le récit, la documentation et le goût, la collaboration et la solidarité. s lignes de fictions en échos permanents."
 
MISSSOURI est une structure menée par [[David Evrard]], Béatrice Delcorde (artiste et vidéaste) et Nicolas Valckenaere (artiste et ancien étudiant de Master Sculpture Erg) qui entend expérimenter diverses interventions et recherches en croisant les compétences des institutions, écoles et centres d’art. L’accent est mis sur l’économie subjective et la géographie sociale. Un modèle pédagogique basé sur l’improvisation, le récit, la documentation et le goût, la collaboration et la solidarité. s lignes de fictions en échos permanents."
 
}}
 
}}

Version actuelle datée du 22 avril 2021 à 14:37

Actualités
Publiée 2020-01-25
Image-Le-Reader-2020 2-603x377.png

Production Misssouri pictures / 84 min./ Avec erg - Master Sculpture / Esam Caen, Cherbourg - MFA Cherbourg / Beaux-arts de Paris - Atelier Sirjacq - musique Nicolas Jorio, Alban Mercier, Léa Tumbarello - montage Béatrice Delcorde

"Ce film est une sorte de document poétique, s’attachant à comprendre les notions de trajectoire, d’échos et de récits. Parcouru de héros sans nom, mélangeant spectacle et réalité, poésies et digressions, l’histoire nous raconte juste que des histoires, nous pouvons en fabriquer. Pour résumer : nous avons voulu faire un Netflix, mais on a raté. Ça commence par une communauté créée dans un village des Ardennes Belges, ça continue avec un chevalier trouble, puis on poursuit avec un opéra. Un montage en « sombrero », une histoire en roue libre, des lignes de fictions en échos permanents.

MISSSOURI est une structure menée par David Evrard, Béatrice Delcorde (artiste et vidéaste) et Nicolas Valckenaere (artiste et ancien étudiant de Master Sculpture Erg) qui entend expérimenter diverses interventions et recherches en croisant les compétences des institutions, écoles et centres d’art. L’accent est mis sur l’économie subjective et la géographie sociale. Un modèle pédagogique basé sur l’improvisation, le récit, la documentation et le goût, la collaboration et la solidarité. s lignes de fictions en échos permanents."