Actions

Sciences sociales, économiques et politiques (B1) : Différence entre versions

De erg

(5 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
= Cours général à choix =
+
Enseignante : [[Magali Michaux]]
  
Enseignant-e : [[Chantale Anciaux]]
 
  
Cette année, le cours est organisé sur base de différents événements (visionnage de films, documentaires, procès d’assises, analyse d’œuvres d’art, spectacles de théâtre,…) :
+
1. Parti-pris
Ces événements serviront de point de départ à 5 chapitres.
 
Pour affiner nos regards sur le fonctionnement du monde (des mondes) qui nous entoure(nt), 5 thématiques aborderont les différentes facettes de nos modes de vie en société :
 
  
Chapitre 1 : Pour une approche globale de la vie en société
+
Plutôt que de condenser les histoires intellectuelles de trois disciplines, le cours cherchera à aborder ensemble les questions sociales, politiques et économiques en essayant de répondre à cette question : quelle est notre actualité socio-économico-politique ?
  
Chapitre 2 : Comportements individuels et contexte relationnel, social, culturel
+
2. Plan du cours
  
Chapitre 3 : L’homme, la marchandise : surtravail et plus-value
+
Pour ce faire nous procéderons en quatre temps. Ces quatre temps correspondent grosso modo à quatre grandes thématiques : représentation, pouvoir, économie, politique.
 +
Nous commencerons en effet à partir de notre expérience en examinant les représentations que nous avons de notre actualité socio-économico-politique. Nous examinerons les représentations issues de la culture populaire et des médias, en nous attardant sur leur mode d'élaboration et leur fonction. Nous reviendrons sur la couverture médiatique de certains événements et nous parcourons ensemble des textes de Guy Debord.
 +
Dans un deuxième temps, nous reviendrons sur la notion de pouvoir, en explorant l'approche de Michel Foucault. Nous reviendrons sur les modes d'exercice du pouvoir, ainsi que la périodisation avancée par Foucault. Nous examinerons ensuite un texte de Gilles Deleuze prolongeant les analyses de Foucault pour examiner notre présent.
 +
Nous examinerons ensuite le fonctionnement de l'économie capitaliste, tel qu'il a été pensé par ses premiers théoriciens – comme Adam Smith ou Karl Marx. Si Marx nous permettra encore de penser l'histoire du capitalisme, nous mettrons ses thèses à l'épreuve d'une critique féministe, en nous appuyant sur le travail de Silvia Federici. Cela nous permettra d'affiner afin, une fois notre exploration des structures de pouvoir plus avancée, de nuancer le sujet qui y est inscrit, en examinant outre la notion de classe, celles de race et de genre.
 +
Enfin, nous examinerons la dimension politique en revenant sur la question du néolibéralisme. Nous examinerons les propositions de Foucault pour penser son émergence et son fonctionnement, pour ensuite nous interroger sur son développement actuel. Nous nous appuierons alors sur le travail de Wendy Brown pour interroger les phénomènes de dé-démocratisation contemporains.
  
Chapitre 4 : Toute puissance de la valeur d’échange et fétichisme de la valeur
+
3. Évaluation
  
Chapitre 5 : Réagir à la violence politico-économique
+
A la fin de chaque module, il s'agira d'évaluer la maîtrise de notions vues en cours par leur utilisation pour produire, dans un premier temps, une lecture critique et une cartographie visuelle, et dans un second temps, une proposition théorique et artistique.
 +
 
 +
4. Supports
 +
 
 +
Le cours vise donc à examiner une série de concepts permettant de penser notre présent, en les replaçant dans leur contexte et en mesurant leur pertinence à l'aune à la fois de leur critique et de l'actualité. Pour ce faire nous nous appuierons sur différents supports : des textes théoriques que nous lirons ensemble afin de faire l'expérience de ceux-ci et d'assurer une autonomie progressive dans
 +
l'appréhension théorique ; des articles de presse et des vidéos disponibles en ligne afin de mettre en tension ces concepts avec certaines de leurs incarnations possibles.
  
Le cours d’économies & sociétés se base aussi sur des lectures. Des articles de presse, des extraits d’ouvrages théoriques, d’auteurs issus de différents courants scientifiques et de différentes disciplines pour analyser la complexité du réel.
 
  
 
[[catégorie:Cours théoriques]]
 
[[catégorie:Cours théoriques]]
  
 
[[catégorie:B1]]
 
[[catégorie:B1]]

Version du 20 septembre 2019 à 09:27

Enseignante : Magali Michaux


1. Parti-pris

Plutôt que de condenser les histoires intellectuelles de trois disciplines, le cours cherchera à aborder ensemble les questions sociales, politiques et économiques en essayant de répondre à cette question : quelle est notre actualité socio-économico-politique ?

2. Plan du cours

Pour ce faire nous procéderons en quatre temps. Ces quatre temps correspondent grosso modo à quatre grandes thématiques : représentation, pouvoir, économie, politique. Nous commencerons en effet à partir de notre expérience en examinant les représentations que nous avons de notre actualité socio-économico-politique. Nous examinerons les représentations issues de la culture populaire et des médias, en nous attardant sur leur mode d'élaboration et leur fonction. Nous reviendrons sur la couverture médiatique de certains événements et nous parcourons ensemble des textes de Guy Debord. Dans un deuxième temps, nous reviendrons sur la notion de pouvoir, en explorant l'approche de Michel Foucault. Nous reviendrons sur les modes d'exercice du pouvoir, ainsi que la périodisation avancée par Foucault. Nous examinerons ensuite un texte de Gilles Deleuze prolongeant les analyses de Foucault pour examiner notre présent. Nous examinerons ensuite le fonctionnement de l'économie capitaliste, tel qu'il a été pensé par ses premiers théoriciens – comme Adam Smith ou Karl Marx. Si Marx nous permettra encore de penser l'histoire du capitalisme, nous mettrons ses thèses à l'épreuve d'une critique féministe, en nous appuyant sur le travail de Silvia Federici. Cela nous permettra d'affiner afin, une fois notre exploration des structures de pouvoir plus avancée, de nuancer le sujet qui y est inscrit, en examinant outre la notion de classe, celles de race et de genre. Enfin, nous examinerons la dimension politique en revenant sur la question du néolibéralisme. Nous examinerons les propositions de Foucault pour penser son émergence et son fonctionnement, pour ensuite nous interroger sur son développement actuel. Nous nous appuierons alors sur le travail de Wendy Brown pour interroger les phénomènes de dé-démocratisation contemporains.

3. Évaluation

A la fin de chaque module, il s'agira d'évaluer la maîtrise de notions vues en cours par leur utilisation pour produire, dans un premier temps, une lecture critique et une cartographie visuelle, et dans un second temps, une proposition théorique et artistique.

4. Supports

Le cours vise donc à examiner une série de concepts permettant de penser notre présent, en les replaçant dans leur contexte et en mesurant leur pertinence à l'aune à la fois de leur critique et de l'actualité. Pour ce faire nous nous appuierons sur différents supports : des textes théoriques que nous lirons ensemble afin de faire l'expérience de ceux-ci et d'assurer une autonomie progressive dans l'appréhension théorique ; des articles de presse et des vidéos disponibles en ligne afin de mettre en tension ces concepts avec certaines de leurs incarnations possibles.