Actions

Histoire et actualité des arts / 19e siècle (B1) : Différence entre versions

De erg

 
(4 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Enseignant-e : [[Monique Renault]]
+
Enseignant : [[Sébastien Biset]]
  
Le cours examine les conditions de constitution de l'espace plastique qui sera celui de la tradition de l'art européen des temps modernes, en analysant le passage d'un art de la présentation iconique du divin à celui de la représentation à la fois mimétique et idéale du monde, fondée principalement sur les références à l'Antiquité gréco-romaine, l'établissement des règles de la perspective linéaire et atmosphérique, et la primauté accordée au dessin et à la composition de l'historia.
+
Le cours examine les conditions de constitution de l'espace plastique qui sera celui de la tradition de l'art européen des temps modernes, en analysant le passage d'un art de la présentation iconique du divin à celui de la représentation à la fois mimétique et idéale du monde, fondée principalement sur les références à l'Antiquité gréco-romaine, l'établissement des règles de la perspective linéaire et atmosphérique, et la primauté accordée au dessin et à la composition de l'historia.
 
Il fait grand cas du contexte de création des œuvres : biographie des artistes, histoire politique, religieuse et socio-économique, histoire des idées et des autres arts.
 
Il fait grand cas du contexte de création des œuvres : biographie des artistes, histoire politique, religieuse et socio-économique, histoire des idées et des autres arts.
 +
 +
[[catégorie:B1]]
 +
[[catégorie:Cours théoriques]]

Version actuelle datée du 10 septembre 2019 à 10:41

Enseignant : Sébastien Biset

Le cours examine les conditions de constitution de l'espace plastique qui sera celui de la tradition de l'art européen des temps modernes, en analysant le passage d'un art de la présentation iconique du divin à celui de la représentation à la fois mimétique et idéale du monde, fondée principalement sur les références à l'Antiquité gréco-romaine, l'établissement des règles de la perspective linéaire et atmosphérique, et la primauté accordée au dessin et à la composition de l'historia. Il fait grand cas du contexte de création des œuvres : biographie des artistes, histoire politique, religieuse et socio-économique, histoire des idées et des autres arts.