Actions

Différences entre les pages « Espaces transversaux » et « Eitan Efrat »

De erg

(Différence entre les pages)
 
(Page créée avec « La pratique collaborative de Sirah et Eitan consiste à créer des expériences spatiales et de durée en relation avec le matériau filmique et le matériau architectural... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{English|Transversal places}}
+
La pratique collaborative de Sirah et Eitan consiste à créer des expériences spatiales et de durée en relation avec le matériau filmique et le matériau architectural, en tant que surfaces capables d'enregistrer l'expérience. Ils développent des langages audiovisuels méfiants vis-à-vis des récits linéaires, notamment ceux à l'œuvre dans l'écriture de l'histoire, et en proposent, à travers le médium, une réévaluation poétique de celle-ci.
  
Une attention particulière est portée à ces productions qui peuvent exister selon différents formats parallèlement : performance, vidéo, conférence, publication, graphisme. Ces formes se pratiquent collectivement, en apprenant et en interrogeant l’autre. Les conditions de travail posent la question du travail en groupe. Un groupe nécessaire à l’expérimentation. Et donc, poser ce travail en collectif au centre aussi de l’équipe enseignante et administrative. Et ainsi s’interroger sur comment se développe le travail de l’école, comment travaillent les artistes, les aut.eur.trice.s, les scientifiques. Leur demander d’observer les types de relations qui s’établissent, les protocoles qui se posent et quelle hospitalité est proposée.
+
Leurs œuvres recherchent une certaine présence fantomatique dans la mémoire collective qui renforce le pouvoir de l'oubli collectif. Leurs dernières œuvres vidéo se concentrent spécifiquement sur l'échec poétique des lieux de rassemblement ou des événements, et demandent à penser cet échec comme un mode alternatif de se souvenir ensemble. Considérant un chevauchement entre expérience collective et identité, l'œuvre de Sirah et Eitan aspire à découvrir et à développer des méthodologies de processus artistique capables de réévaluer la collectivité à travers le spectateur.
  
 +
http://www.tilfar.com/
  
=== [[La BàG|BàG (Boîte à gants)]] ===
+
[mailto:eitan@tilfar.com email me]
  
=== [[Chasse ouverte]] ===
+
[[catégorie:Enseignant·e·s|Efrat]]
 
 
=== [[Erg Galerie]] ===
 
 
 
=== [[ERG melody]] ===
 
 
 
=== [[Erg - New Engineering Studio]] ===
 
 
 
=== [[Erg tv]]  ===
 
 
 
=== [[Ergote Radio|ergote radio]] ===
 
 
 
=== [[ERG melody]] ===
 
 
 
===[[EAT (erg à table)]]===
 
 
 
===[[La Baraque]]===
 
 
 
=== [[Labobine]] ===
 
 
 
=== [[Le FDDDL]] ===
 
 
 
=== [[Le séminaire de l'erg]] ===
 
 
 
=== [[Les semaines d'exercice de création et de recherche et la WinterSchool]] ===
 
 
 
=== [[Magma]] ===
 
 
 
=== [http://www.physicalpoetics.com/ Program Physical Poetics] ===
 
 
 
===[[Rideau de perles|Rideau de Perles (rdp)]]===
 
 
 
=== [[(RIGHT IN) THE FEELS - Expressing feelings in the digital age]]===
 
 
 
===[[Teaching To Transgress|Teaching to Transgress]] ===
 

Version actuelle datée du 28 avril 2021 à 12:02

La pratique collaborative de Sirah et Eitan consiste à créer des expériences spatiales et de durée en relation avec le matériau filmique et le matériau architectural, en tant que surfaces capables d'enregistrer l'expérience. Ils développent des langages audiovisuels méfiants vis-à-vis des récits linéaires, notamment ceux à l'œuvre dans l'écriture de l'histoire, et en proposent, à travers le médium, une réévaluation poétique de celle-ci.

Leurs œuvres recherchent une certaine présence fantomatique dans la mémoire collective qui renforce le pouvoir de l'oubli collectif. Leurs dernières œuvres vidéo se concentrent spécifiquement sur l'échec poétique des lieux de rassemblement ou des événements, et demandent à penser cet échec comme un mode alternatif de se souvenir ensemble. Considérant un chevauchement entre expérience collective et identité, l'œuvre de Sirah et Eitan aspire à découvrir et à développer des méthodologies de processus artistique capables de réévaluer la collectivité à travers le spectateur.

http://www.tilfar.com/

email me