Actions

Fichier

Différences entre les pages « A1740152230 2.jpg » et « Eitan Efrat »

De erg

(Différence entre les pages)
 
(Page créée avec « La pratique collaborative de Sirah et Eitan consiste à créer des expériences spatiales et de durée en relation avec le matériau filmique et le matériau architectural... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
La pratique collaborative de Sirah et Eitan consiste à créer des expériences spatiales et de durée en relation avec le matériau filmique et le matériau architectural, en tant que surfaces capables d'enregistrer l'expérience. Ils développent des langages audiovisuels méfiants vis-à-vis des récits linéaires, notamment ceux à l'œuvre dans l'écriture de l'histoire, et en proposent, à travers le médium, une réévaluation poétique de celle-ci.
  
 +
Leurs œuvres recherchent une certaine présence fantomatique dans la mémoire collective qui renforce le pouvoir de l'oubli collectif. Leurs dernières œuvres vidéo se concentrent spécifiquement sur l'échec poétique des lieux de rassemblement ou des événements, et demandent à penser cet échec comme un mode alternatif de se souvenir ensemble. Considérant un chevauchement entre expérience collective et identité, l'œuvre de Sirah et Eitan aspire à découvrir et à développer des méthodologies de processus artistique capables de réévaluer la collectivité à travers le spectateur.
 +
 +
http://www.tilfar.com/
 +
 +
[mailto:eitan@tilfar.com email me]
 +
 +
[[catégorie:Enseignant·e·s|Efrat]]

Version actuelle datée du 28 avril 2021 à 12:02

La pratique collaborative de Sirah et Eitan consiste à créer des expériences spatiales et de durée en relation avec le matériau filmique et le matériau architectural, en tant que surfaces capables d'enregistrer l'expérience. Ils développent des langages audiovisuels méfiants vis-à-vis des récits linéaires, notamment ceux à l'œuvre dans l'écriture de l'histoire, et en proposent, à travers le médium, une réévaluation poétique de celle-ci.

Leurs œuvres recherchent une certaine présence fantomatique dans la mémoire collective qui renforce le pouvoir de l'oubli collectif. Leurs dernières œuvres vidéo se concentrent spécifiquement sur l'échec poétique des lieux de rassemblement ou des événements, et demandent à penser cet échec comme un mode alternatif de se souvenir ensemble. Considérant un chevauchement entre expérience collective et identité, l'œuvre de Sirah et Eitan aspire à découvrir et à développer des méthodologies de processus artistique capables de réévaluer la collectivité à travers le spectateur.

http://www.tilfar.com/

email me

Historique du fichier

Cliquer sur une date et heure pour voir le fichier tel qu'il était à ce moment-là.

Date et heureVignetteDimensionsUtilisateurCommentaire
actuel22 avril 2021 à 13:09Vignette pour la version du 22 avril 2021 à 13:09350 × 350 (42 Kio)Sammy (discussion | contributions)
  • Vous ne pouvez pas remplacer ce fichier.

La page suivante utilise ce fichier :