Actions

Littérature contemporaine (B3)

De erg

Enseignante : Raya Baudinet-Lindberg

Il s’agira d’aborder l’écriture comme un espace d’expériences à géométrie variable, et non pas seulement comme un espace unidimensionnel et linéaire. Pour ce faire, le cours de littérature contemporaine s’articulera en deux temps distincts bien que complémentaires. Le premier temps théorique et méthodologique, d’histoire de la littérature moderne et contemporaine sera adossé à une thématique déterminée, en lien avec des auteurs dont l’imaginaire passe par la forme plastique. À l’instar d’Hugo et ses dessins à l’encre, mais aussi par extension les pièces écrites et filmées pour la télévision de Samuel Beckett ( Quad , Pas moi ). On abordera également la littérature à travers des œuvres cinématographiques qui s’y réfèrent au-delà de la simple adaptation. Cette année, on s’interrogera sur les moyens donnés aux auteurs modernes et contemporains pour signifier la disparition soit qu’ils la figurent formellement par l’exploration des possibilités offertes par le vide de la page, soit qu’ils racontent le deuil en écrivant à partir de la trace (Jacques Roubaud ; Anne James Chaton), ou rendent compte d’une rêverie abyssale (Victor Hugo). On abordera, également les narrations du manque à travers des auteurs anglais et américains tels que William Burroughs et Sarah Kane. On dégagera le rapport dialectique: parole/écriture, mais également on cherchera à souligner le lien entre écriture et pratique plastique, en vue de passerelles possibles entre les disciplines, et entre les époques. Un autre temps du cours sera tourné vers la pratique d’écriture chorale et individuelle, et viendra compléter cette phase d’apprentissage théorique par le biais de procédés d’écriture, et de présentations de texte par les étudiants.

• Bibliographie et lectures suggérées

Samuel Beckett, La Dernière bande, Not I – Pas Moi , ed. Minuit. 1960.

Samuel Beckett , L’innommable. ed. Minuit.

Kenneth Goldsmith, L’écriture sans écriture, du langage à l’âge numérique , Jean Boîte éd. 2018.

Jacques Roubaud, Quelque chose noir , NRF, Poésie Gallimard, 1986.

William Burroughs, Le festin nu , 1964.

William Burroughs, The Nova Trilogy (1954-1958).

Francis Ponge, Le Parti pris des choses ; La Rage de l’expression, NRF, Poésie Gallimard.1942.

Babouillec autiste sans paroles, Algorythme anonyme , Christophe Chomand Editeur, 2013.

Alix Cléo Roubaud, Journal, éditions du Seuil, collection Fiction & Cie, 1984.

Alix Cléo Roubaud, Photographies, catalogue de l’exposition, BNF, 2014. Anne-James Chaton, Elles regardent passer les gens , éditions Verticale, 2015.

Georges Perec, W ou le souvenir d’enfance, tel Gallimard, 1975.

Georges Perec , Tentative d’épuisement d’un lieu parisien , C. Bourgois, 1975.

Georges Perec, Un homme qui dort, 1974.

Sarah Kane, Manque , ed. L’Arche. 1998.

Victor Hugo, L’œil égaré dans les plis de l’obéissance au vent de, Bibl. de la Pléiade, p.1018.

Francis Ponge, Le Parti pris des choses ; La Rage de l’expression, NRF, Poésie Gallimard.1942

Vidéos gesticulées de Charles Pennequin.

Le bonhomme de Merde de Christophe Tarkos + lectures performatives.


Évaluation 2 notes :

1. Quadri 1 : examen écrit à la fin du quadrimestre sous forme d’explication de texte, et d’écriture libre.

2. Quadri 2 : rendu d’un livret d’écriture ( 5 pages) inspiré du thème abordé durant l’année.