Actions

Histoire et actualité des arts / médias (B2) : Différence entre versions

De erg

(Page créée avec « Enseignant-e : Camille Pageard L’objectif de ce cours est d’apporter aux étudiants un ensemble de connaissances approfondies sur l’histoire de l’art moderne... »)
(Aucune différence)

Version du 10 octobre 2017 à 15:39

Enseignant-e : Camille Pageard

L’objectif de ce cours est d’apporter aux étudiants un ensemble de connaissances approfondies sur l’histoire de l’art moderne et contemporain de la fin du XIX° siècle à la période contemporaine, et ce en cherchant plus particulièrement à analyser des pratiques, des oeuvres et des théories basées sur un usage, une appropriation ou étude des médias contemporains. Se concentrant sur les enjeux plastiques, théoriques, culturels et politiques, il s’agira pour ce cours d’envisager cette large période à travers une connexion ténue entre les transformations artistiques, théoriques et médiatiques. Il s’agira donc de se focaliser au fur et à mesure du cours sur un texte, une œuvre ou une expérience qui permettra ensuite d’ouvrir un ensemble d’interrogations sur les incidences esthétiques, politiques et théoriques d’un ensemble de pratiques médiatiques. Il s’agira donc de traiter autant des œuvres radiophoniques que télévisuelles, vidéos et numériques en cherchant à comprendre les enjeux de l’utilisation de certains médias et de certaines techniques pour les artistes, les œuvres et plus généralement l’histoire de l’art. A titre d’exemple, seront plus particulièrement abordés les pièces radiophoniques de Walter Benjamin, les exposition Art By Telephone et Sofware, les théories de Raymond Williams et de Stuart Hal sur la télévision et ce associé aux productions de John Berger, Public Access Television et Paper Tiger TV, les opéras télévisuelles de Robert Ashley, différentes théories de l’image et certaines pratiques contemporaines dont les enjeux se sont déplacés face aux questions que posent le numérique. Dans une optique historiographique, les textes de référence qui seront abordés seront ceux qui ont accompagné les discours artistiques et théoriques de l’époque, tout autant que les textes contemporains permettant une lecture historique et critique des textes et des œuvres citées.